Un modèle taille 44 en bikini

Barbie Ferreira appartient aux cool kids de New York, elle a 270'000 followers et prend la pose pour une marque de sous-vêtements.

Par Karin Zweidler

Un modèle taille 44 en bikini
Image: Aerie Pas besoin d’une taille mannequin pour être sexy, comme nous le prouve Barbie Rerreira.
05 Février '16
retour +72 -22
05 Février '16
retour +72 -22

Les modèles ont souvent un ventre plat, des jambes fluettes et des bras frêles. Désormais, il y a aussi de la place pour des filles plus en chair comme Barbie Ferreira, Dieu soit loué!

La jeune New-yorkaise de 19 ans se situe dans le registre plus-size. On peut voir son minois, actuellement, dans la campagne de la marque de lingerie Aerie. Dans un spot, elle se dévoile, sans complexe, en bikini rose. Elle marche en direction d’une piscine, son ventre rebondit légèrement à chacun de ses pas – chose qu’on n’a pas l’habitude de voir dans ce type de spots publicitaires. On peut lire: «The real you is sexy». Barbie casse ainsi des stéréotypes. Elle va certainement devenir un exemple pour beaucoup de femmes, car une majorité pourra plus facilement s'identifier à elle qu'à des tops ordinaires.

Barbara, Barbie pour les intimes, est fière de sa taille 44, mais la notion plus-size l'énerve: «Je ne porte pas de vêtements extra larges, mais des vêtements normaux. Je ne suis pas maigre comme un clou, c’est tout.» Les catégories lui posent problème: «Pourquoi devrait-on mettre les mannequins grassouillets dans un tiroir à part? Des femmes s’identifient à nous. Laissez-nous être des modèles, peu importe notre taille», a-t-elle dit au «Time Magazine».

Pas besoin d’une taille mannequin pour être sexy, comme nous le prouve Barbie Rerreira.

Barbie a des courbes et elle en est fière. Pas question pour être d'être rangée dans une autre catégorie que les autres mannequins.

Image: Instagram barbienox

Pour se sentir belle, la jeune américaine a longtemps manqué de références. Elle a longtemps cru que son rêve de carrière dans le monde du spectacle ne serait accessible que si elle avait une taille de guêpe. Peu à peu, Barbie a commencé à accepter son corps. À 15 ans, elle postule à l’agence American Apparel, connu pour avoir quelques modèles plus size. Elle a directement été invitée à poser pour un shooting.

Désormais, Barbie a un contrat avec l’agence renommée Wilhelmina. La belle de 19 ans compte 270'000 followers sur Instagram et 70'000 sur Twitter et elle a pris l’habitude de traîner avec les cool kids de New York. Parmi eux: Jaden Smith, Hari Nef ou encore Petra Collins. Contre les clichés de genre, féministes et pro-transgenre, le groupe partage des sensibilités communes.

Barbie entourée de sa brigade progressiste: Jaden au milieu et Hari à droite.

Image: Instagram barbienox

Barbie se revendique féministe. Dans une interview à «Elle», elle s'est exclamée: «Vous n’êtes pas sur cette planète pour attirer sexuellement tout ce qui bouge autour de vous!» Elle ne regarde plus aucune émission de télévision et ne suit plus les comptes Instagram qui montrent les femmes dans une position d’infériorité, comme elle l'a expliqué au magazine «Ravelin». Barbie, ce n'est pas qu'une poupée. Elle agit aussi!

A lire aussi