Un air de Disney dans les cheveux

S'inspirer de dessins animés pour choisir sa nouvelle coloration? Des dizaines d'internautes ont relvé le pari, publiant leurs créations sur le compte Instagram #Disneypoplocks. Couleurs et extravagance garanties.

Un air de Disney dans les cheveux
Image: Instagram hairbymonika.q Les cheveux en évidence, des dizaines d'instagramers posent à côté de leurs icônes Disney. Comme ici, avec Elsa, la Reine des Neiges.
05 Janvier '16
retour +16 -8
05 Janvier '16
retour +16 -8

La semaine dernière, Rachel La'Roux et Sam Daly lançaient le compte #Disneypoplock sur Instagram. Tout de suite, il a cartonné. Leur concept: proposer aux internautes de réaliser des coiffures loufoques, tout en s'inspirant de leurs héros Disney préférés. Des centaines d'images de coiffures ont été publiées jusqu'à présent et des milliers d'abonnés suivent l'actualité.

Les héros imités dans la chevelure ne sont pas toujours ceux auxquels on pourrait s'attendre. Les participants non plus. Aperçu.

Robe à froufrous teintée rose flashy? Plutôt que d'ajouter le vêtement à sa garde-robe, le modèle a trouvé plus plaisant de l'adopter dans sa tignasse.

Robe à froufrous teintée rose flashy? Plutôt que d'ajouter le vêtement à sa garde-robe, le modèle a trouvé plus plaisant de l'adopter dans sa tignasse.

Image: Instagram lollypoplocks

On pouvait s'y attendre. La Reine des Neige, Arielle la Petite Sirène, Rebelle, Blanche-Neige ou encore Cendrillon sont les héroïnes les plus convoitées par les modèles. Mais toutes ne choisissent pas de copier, simplement, les coupe du personnage.

Des instagrameuses préfèrent s'inspirer de la robe d'une princesse ou de son château afin d'arranger et mécher leur chevelure.

Ici, l'internaute est allée chercher l'inspiration dans le classique de 1988, «Qui veut la peau de Roger Rabbit?».

Ici, l'internaute est allée chercher l'inspiration dans le classique de 1988, «Qui veut la peau de Roger Rabbit?».

Image: Instagram claritybeauty

Des anciens classiques ont fait leur apparition sous le hashtag #Disneypoplocks. La pulpeuse et provocante Jessica Rabbit du film «Qui veut la peau de Roger Rabbit?» a par exemple inspiré des modèles.  

L'inspiration ne vient pas que des personnages humains. Des monstres ou tous autres objets cultes des dessins animés peuvent donner lieu à des coupes de cheveux.

L'inspiration ne vient pas que des personnages humains. Des monstres ou tous autres objets cultes des dessins animés peuvent donner lieu à des coupes de cheveux.

Image: Instagram pamgrant6158

Sans l'image du héros, il serait souvent peu aisé de trouver qui se cache derrière les couleurs excentriques des chevelures. 

Chaque internaute a choisi un personnage qui l'a marqué personnellement, des monstres, des grenouilles, des chatons, ou des personnages secondaires sont aussi les vedettes de la page. Tout comme les grands méchants...

Quelques hommes jouent aussi le jeu.

Quelques hommes jouent aussi le jeu.

Image: Instagram hairbykaseyoh

Pas en reste, les hommes s'y sont aussi mis. Quelques-uns du moins. Et avec plus de poils à leurs arcs, ils peuvent mieux jouer de leurs atouts, de la moustache à la barbichette.

A lire aussi