Un avant-goût du paradis

Le Paradiso est le nouveau café du quartier des Bains, à Genève. Dès aujourd'hui, on peut aussi s'y rendre pour l'apéro.

Par Emmanuel Coissy

Un avant-goût du paradis
Image: Emmanuel Coissy Le décor de l'arcade joue une partition en noir et blanc.
01 Octobre '15
retour +27 -23
01 Octobre '15
retour +27 -23

L’établissement a ouvert ses portes il y a un mois. «D’ailleurs, il manque encore la suspension au plafond», me dit Marc, qui le dirige avec son associée, Sophie. Qu’importe. Il flotte ici comme un parfum d’éden. Cela tient autant à la bougie Diptyque, nommée Figuier, qu’au nom de l’endroit lui-même. Les murs du Paradiso sont immaculés. Quelques volumes noirs viennent simplement souligner l’atmosphère ouatée. Le sol force aussi l’admiration. «On l’a refait avec des pierres polychromes venues d’Italie», ajoute le patron.

Située au cœur de Genève, la maison cultive le goût transalpin. Ce qui n’est pas pour déplaire à Lorenzo, charmant barista au regard azur né sur les bords du lac Majeur. Il m’a préparé un affogato (6 fr. 50) qui m'a séduit: «L’arabica vient d’une exploitation équitable au Honduras. Il a des notes de chocolat qui vont bien avec la boule fior di latte. Elle a été faite par un glacier genevois», m’explique-t-il toujours souriant.

Le Holy Avocado est composé d'une tranche de pain complet (épeautre bio) toastée et perforée. Dessous se cache un œuf au plat. L'avocat est parsemé de gomasio et la carotte est imprégnée de jus de citron.

Image: Emmanuel Coissy

Dans un registre plus américain et plus substantiel, il y a, à la carte, une bombe: le Holy Avocado (9 fr.). C’est un toast au centre duquel le chef fait un trou pour coiffer un œuf au plat. Au sommet, il place des tranches d’avocat. En résumé, ici, on vient se faire plaisir le matin et à midi. Mais désormais aussi le soir. Dès aujourd’hui, les lieux deviennent un bar, où boire des cocktails et des vins (italiens, français et locaux) à l’apéro. L’arcade est idéalement située pour, ensuite, aller dîner au Café de la Paix, qui se trouve juste à l’angle. Et comme le Paradiso est fermé le samedi et le dimanche, on ira au Musée d’ethnographie en face, durant le week-end.

  • Image: Emmanuel Coissy

    L'affogato est un café (arabica) agrémenté d'une boule de glace à la fior di latte.

  • Image: Emmanuel Coissy

    Café le jour, bar le soir.

  • Image: Emmanuel Coissy

    Gradus ad Parnassum. Une arrière-salle s'offre à la clientèle à l'étage.

  1. Slide 1

A lire aussi